La réduction mammaire

En quoi consiste la réduction mammaire?

La réduction mammaire consiste à extraire l’excès de peau, de graisse et de tissus mammaire. On procède habituellement par excision à la fois de la peau et d’une portion du sein. Le sein est remonté et le mamelon est repositionné.

En général, on pratique cette intervention pour améliorer les troubles fonctionnels reliés à un sein trop gros et trop lourd.

Notez que la Régie de l’assurance maladie couvre les frais de l’intervention lorsque le volume et le poids de la poitrine constituent un problème de santé. Un poids minimal de réduction doit alors être respecté. Dans ce cas, l’intervention doit être pratiquée en milieu hospitalier.

Le volume de vos seins vous pèse ?

Prenez rendez-vous pour une consultation. Après examen, le Dr Chagnon sera en mesure de déterminer si la réduction mammaire est une solution à envisager dans votre cas.

À quels résultats peut-on s’attendre suite à une réduction mammaire?

La réduction mammaire vise avant tout à réduire les douleurs au dos, aux épaules et au cou dont souffrent les femmes qui présentent une poitrine trop volumineuse et lourde. Elle soulage également les problèmes d’irritation sous le sein.

De manière générale, l’intervention permet de mieux vivre au jour le jour. La femme se sent mieux dans sa peau. Il lui est plus facile de trouver des vêtements qui lui conviennent et de pratiquer certains sports.

Réduction mammaire LMDM Montréal Réduction mammaire LMDM Montréal

Comment se déroule l’intervention?

L’intervention se pratique habituellement sous anesthésie générale.

Des incisions sont utilisées pour extraire l’excès de peau, de graisse et de tissus mammaire.

Une incision circulaire est faite autour de la limite du mamelon, suivie d’une incision verticale en bas du mamelon. Une troisième incision est ensuite réalisée à l’horizontale, dans le pli en dessous du sein.

Suite à l’intervention, il est recommandé d’éviter de ne pas trop bouger les bras pendant quelques jours. Les activités doivent être reprises progressivement. L’exercice physique est à éviter pour deux à trois semaines

* Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultats.